Interview de la Directrice des Ressources Humaines

Quelle est la vocation de CMD ?

« Fondée en 1901 par André Citroën, CMD a pour métier de: concevoir, fabriquer, installer et maintenir des systèmes de transmission pour fort couples à vitesse lente.

Cette simple évocation laisse imaginer la diversité des métiers auxquels nous faisons appel, depuis le commerce jusqu’aux expéditions en passant par la recherche, les bureaux d’études, l’usinage, le montage…pour exporter à travers le monde plus de 80% de notre production.

N°1 en France, avec 2 sites de production et un effectif de près de 400 personnes dont 50 Ingénieurs, nous conjuguons expertise technologique et flexibilité d’une PME. »

Quels profils recrutez-vous?

« CMD recherche la compétence, le savoir-faire, la motivation du candidat et sa volonté à s’impliquer dans une entreprise disposant d’un savoir-faire centenaire où la passion de la mécanique est également un élément essentiel à l’épanouissement professionnel.

 

Quels sont les métiers pour lesquels vous avez régulièrement des besoins ?

« Actuellement, nous recherchons des tourneurs CN, techniciens Service sur site, dessinateurs ainsi que des Ingénieurs mécaniques pour notre bureau d’études.

Nous mettons tout en œuvre pour que le candidat soit informé au plus vite de la suite donnée de sa candidature. Si le profil semble correspondre aux critères de l’offre, le candidat obtiendra un entretien avec le chef de service concerné et moi-même. »

 

Quelle est votre point de vue sur la formation ?

« Sur un métier exigeant et de haute technicité comme le notre, la formation est indispensable. C’est pourquoi, lorsqu’une personne intègre la société, elle suit un parcours d’intégration qui s’étale sur plusieurs mois en fonction du poste. Sous la protection de son « tuteur », elle intègre progressivement les équipes et découvre le savoir-faire de CMD ainsi que son poste de travail.

La formation a toujours été privilégiée au sein de notre société afin d’améliorer les compétences de nos collaborateurs. Cela leur permet d’évoluer au cours de leur carrière. En moyenne, sur une année, 70% des salariés bénéficient d’une action de formation.

Nous sommes soucieux de l’évolution de nos employés, c’est pourquoi nous les encourageons à monter en compétences dans l’entreprise. De plus, notre appartenance au Groupe CIF, composé de 1500 salariés, ouvre d’autres perspectives en France comme à l’étranger. »

 

Peut-on visiter les usines de production ?

« Nous organisons tout au long de l’année des visites pour les écoles d’ingénieurs tout comme les lycées afin de faire découvrir nos métiers et d’attirer de futurs talents !

Nous ouvrons également nos portes à l’occasion de la « Semaine de l’Industrie » aux plus jeunes et nous constatons qu’ils ont souvent une image bien éloignée de la réalité. Ils sont toujours étonnés du niveau de technicité requis pour la conception, la fabrication ou l’installation de nos produits. Sans parler de la modernité et la précision des équipements utilisés dans les Ateliers pour les fabriquer. »

 

Vous êtes effectivement très actifs auprès des plus jeunes. Dans cette même lignée, accueillez-vous des stagiaires facilement ?

« Oui, nous recrutons des stagiaires et alternants tout au long de l’année.

Nous offrons la possibilité aux jeunes de découvrir et de pratiquer les métiers que nous exerçons. Cela leur permet d’acquérir une expérience et de se forger une opinion sur les métiers de l’industrie de la métallurgie. »

 

Vous accueillez donc également des alternants ?

« En effet! Mixant un enseignement théorique et une expérience professionnelle en entreprise, l’alternance, soit par l’apprentissage, soit par le contrat de professionnalisation, est une voie d’excellence et permet souvent de décrocher un diplôme et un emploi.

Parallèlement, un peu à l’image de ce qui se pratique en Allemagne, et aussi parce que le système éducatif ne dispense pas les formations recherchées, nous avons développé depuis quelques années avec nos partenaires extérieurs, une véritable filière propre de formation par apprentissage. Chaque année, des CQPM usinage, montage ou contrôle sont attribués à une quinzaine d’alternants, dont une majeure partie est embauchée à l’issue de la formation. Vous l’avez compris, indéniablement, l’alternance est un vivier de pré-recrutement pour CMD. »

 

Quel type de management pratiquez-vous ?

« Nous associons le plus directement possible le personnel de tous niveaux à la marche de l’entreprise avec pour objectif la motivation de tous et la reconnaissance des efforts collectifs réalisés dans le sens de l’accroissement de l’activité, de la productivité et des résultats de l’entreprise.

Tout au long de l’année, la Direction incite des groupes de travail à se former sur des thématiques diverses. Cela permet de travailler en mode collaboratif et de manière transverse. Ces interactions et points de vues souvent différents, en fonction du service auquel ils sont rattachés, permettent d’améliorer nos processus et notre efficacité opérationnelle. »

 

Un mot pour conclure ?

« Nous sommes fiers de pouvoir dire que nos réducteurs équipent des sites remarquables comme les systèmes d’entrainements des ascenseurs de la fameuse Tour Eiffel ou le système de levage du pont de Bacalan à Bordeaux ! Nous réalisons des systèmes de transmission pour les sucreries, les mines d’or, de nickel ou de cuivre, tout comme pour les cimenteries et bien d’autres, dans le monde entier. Alors, si vous souhaitez intégrer nos équipes de passionnés, rejoignez-nous ! »